3 points pour mieux appréhender ce qu’est un intérim en restauration

La crise sanitaire suivie du confinement a fait revoir à chacun ses priorités. L’un des secteurs les plus affectés est la restauration. Le besoin de vivre différemment et d’avoir une vie sociale épanouie a entraîné une démotivation du personnel à travailler. Les restaurants peinent désormais à recruter. En manque d’employés, les acteurs de la restauration n’ont d’autre choix que se tourner vers le recrutement d’intérim. Qu’est-ce qu’un intérim ? Quels sont les enjeux pour les propriétaires de restaurants et leurs salariés ? Découvrez les réponses dans cet article.

un intérim en restauration

Qu’est-ce qu’un intérim ?

Du point de vue technique, le travail temporaire ou à temps partiel ou encore en intérimaire, est un dispositif de prêt de main-d’œuvre. C’est-à-dire que lorsqu’une entreprise veut faire appel à des ouvriers extérieurs pour des besoins temporaires, elle contacte une structure de travail temporaire. Cette dernière embauche le salarié provisoire ou intérim, et le met à disposition de la société utilisatrice.

Dans le cas d’espèce, le secteur concerné est la restauration. Ainsi, un intérim en restauration est un employé de restaurant qui exerce à temps partiel. Sachez qu’en France, ce travail est très règlementé. En effet, les restaurants ne peuvent pas recourir à un travailleur en intérim pour une durée excédant dix-huit mois.

Cela amène les professionnels de la restauration à être en perpétuel recrutement. Ils devront faire face à d’énormes défis en recourant aux salariés intérimaires.

Quels sont les enjeux du travail en intérimaire pour les entreprises de restauration ?

Pour pallier l’absence de leurs employés, les restaurants recherchent en permanence du personnel novice ou expérimenté. En effet, ils ont besoin d’une équipe de travail au complet pour satisfaire la clientèle. Vu que le secteur est en pleine mutation, avoir recours à des travailleurs en intérimaire est une alternative qui peut être vectrice de plusieurs enjeux. Au nombre de ceux-ci, voici quelques-uns auxquels les restaurateurs devront faire face :

  • assouplir les conditions de travail et rendre le secteur plus attractif et favorable aux liens sociaux ;
  • revoir les critères de recherches d’employés ;
  • proposer des augmentations de salaire ;
  • recruter du personnel pas toujours expérimenté pour répondre au besoin du moment ;
  • faire constamment appel à des agences de travail temporaire ;
  • respecter scrupuleusement les dispositions du code de travail ;
  • inscrire l’intérimaire sur le registre du personnel et utiliser une même grille de rémunération et de primes.

Toutefois, recourir au recrutement en contrat d’intérim peut être source de plusieurs avantages pour les restaurants bien que la situation actuelle ne soit pas reluisante.

Salariés en intérimaire : quels enjeux pour eux ?

Le fait d’être intérim permet de sonder le marché afin de voir les restaurants sérieux. Il existe plusieurs enjeux pour l’employé intérimaire de restauration.

Agrandissement de son réseau 

Le fait de faire un travail temporaire fait rapidement rencontrer de nouvelles personnes dans le cadre professionnel. Ces connaissances constituent un nouveau relationnel pour le travailleur. Ceci peut être à son actif à long terme lorsqu’il lancera sa propre start-up.

Travail indépendant et flexible

Le salarié intérim a la possibilité d’orienter ses missions en fonction de ses priorités. Ce type de contrat met fin à la monotonie de l’emploi quotidien. L’employé peut désormais trouver un équilibre entre sa vie privée et sa vie professionnelle.

Salaire intéressant

Vu la situation qui prévaut dans le secteur du fast-food, le salarié a beaucoup de chance d’avoir une bonne rémunération. Le principe « à travail égal, salaire égal » fait que le salaire de l’employé temporaire ne peut en aucun cas être inférieur à celui que reçoit un salarié de même qualification occupant le même poste de travail.

En plus de cette rémunération, l’intérim perçoit une indemnité de fin de mission équivalente à 10 % de son salaire brut. Il a aussi droit à une indemnité compensatrice de congés payés qui est égale à 10 % de sa rémunération totale.

Formation et avantages sociaux

Afin de faciliter l’intégration de l’intérim dans la restauration, une série de formations lui est dédiée selon la spécialité dans laquelle il travaille. Les formations permettent une remise à niveau et un perfectionnement. Par ailleurs, le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire) procure des aides sociales. Ces assistances permettent d’accéder à la location, à des achats, à des solutions de gardes d’enfant, etc.

Somme toute, le monde de la restauration est en souffrance depuis un bon moment. Un terrible manque de personnel se fait de plus en plus sentir. Pour ne pas courir à la faillite, les professionnels du secteur doivent recourir en permanence à des recrutements d’intérimaires. Ainsi, ce problème sera réglé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

jouer à Fortnite Article précédent Pourquoi les gens ne peuvent-ils pas arrêter de jouer à Fortnite ?
agence événementielle Article suivant Ce que fait une agence événementielle et comment elle soutient les marques