Valorisation des actions : définition, importance et processus

Dans la finance, une règle est toujours vraie. La croyance générale est que la valeur de tout actif ou titre est exactement égale à la valeur actuelle actualisée de tous les flux de trésorerie qui peuvent en être dérivés dans les périodes futures.

En utilisant ce principe, on peut facilement valoriser des titres comme la dette. C'est parce qu'ils ont une existence finie. Les flux de trésorerie qui en découlent peuvent être facilement prédits. Cependant, l'évaluation des actions n'est pas si simple. L'équité représente un partenariat dans l'entreprise. En tant que tel, il représente une tentative d'évaluation des flux de trésorerie qui sont incertains et imprévisibles.

Dans cet article, nous allons essayer de comprendre plus en détail le concept de valorisation des actions.

Valorisation des actions

Définition

En finance, l'évaluation est un processus de détermination de la juste valeur marchande d'un actif. L'évaluation des actions fait donc référence au processus de détermination de la juste valeur marchande des titres de participation.

Importance de l'évaluation des actions : systémique

L'ensemble du système des marchés boursiers est basé sur l'idée de l'évaluation des actions. Les marchés boursiers proposent une grande variété d'actions, dont la valeur marchande perçue change à chaque minute en raison de l'évolution des informations que le marché reçoit en temps réel.

L'évaluation des actions est donc l'épine dorsale du système financier moderne. Il permet aux entreprises dotées de modèles commerciaux solides d'acquérir une prime sur le marché. D'autre part, il fait en sorte que les entreprises dont les fondamentaux sont faibles connaissent une baisse de leur valorisation. L'art et la science de l'évaluation des actions permettent donc au système économique moderne de répartir efficacement les ressources en capital rares entre les différents acteurs du marché.

Importance de l'évaluation des actions : Individuel

Comme nous l'avons vu, au niveau micro, la valorisation des actions est bénéfique pour l'ensemble de l'écosystème boursier. Cependant, comment est-il avantageux pour un individu d'étudier et d'appliquer les principes de l'évaluation des actions ?

Eh bien, les marchés reçoivent des informations à chaque instant et tentent de prendre en compte l'effet financier de ces informations dans le cours de l'action. Les estimations individuelles de l'effet varient et, à ce titre, différentes personnes peuvent proposer des cours boursiers différents. Par conséquent, il peut y avoir une différence entre la valeur marchande d'une entreprise et ce que les investisseurs appellent sa valeur réelle ou « valeur intrinsèque ».

Les investisseurs peuvent gagner beaucoup d'argent s'ils sont capables d'identifier correctement cette différence. Deuxième personne la plus riche du monde, Warren Buffett a fait fortune en corrigeant et en appliquant l'art de l'évaluation des actions. En fait, la théorie de l'évaluation des actions a été fortement influencée par les travaux de Warren Buffett et de son mentor.

Processus d’évaluation des actions

L'évaluation des actions est suivie différemment par des individus différents. En tant que tel, il n'y a pas de processus standard prédéfini. Au lieu de cela, l'évaluation des actions se compose de 4 ou 5 grandes catégories d'étapes qui doivent être suivies. Les procédures peuvent être différentes mais les objectifs sont toujours les mêmes. Toute personne procédant à l'évaluation d'actions, doit d'une manière ou d'une autre tenir compte de ces paramètres :

  1. Comprendre les facteurs macroéconomiques et l'industrie : Aucune entreprise n'opère dans le vide. Ainsi, la performance de chaque entreprise est influencée par la performance de l'économie en général ainsi que par l'industrie dans laquelle elle opère. Ainsi, avant de tenter d'évaluer une entreprise, les facteurs macro-économiques doivent être pris en compte. Une prédiction raisonnablement précise concernant ces paramètres crée la base d'une évaluation précise.
  2. Faire une prévision raisonnable de la performance de l'entreprise : La simple extrapolation des états financiers actuels de l'entreprise ne constitue pas une bonne prévision. Une bonne prévision tient compte de la manière dont l'entreprise peut modifier son échelle de production dans un futur proche. Ensuite, il prend également en compte la façon dont les changements de cette échelle affecteront les coûts. Les coûts et les ventes n'évoluent pas de manière linéaire. Pour arriver à une prévision précise, un analyste aurait besoin d'une connaissance approfondie des activités de l'entreprise.
  3. Sélectionnez le modèle d'évaluation approprié : l'évaluation est moins une science qu'un art. Plusieurs modèles d'évaluation sont disponibles. Aussi, tous ces modèles de valorisation ne conduisent pas nécessairement à la même conclusion. Par conséquent, il incombe à l'analyste de comprendre quel modèle serait le plus approprié compte tenu du type et de la qualité des données disponibles.
  4. Arriver à un chiffre d'évaluation basé sur les prévisions : l'étape suivante consiste à appliquer le modèle d'évaluation et à proposer une valeur numérique exacte qui, selon l'analyste, définit la valeur de l'entreprise. Il peut s'agir d'un montant estimé unique ou d'une fourchette. Les investisseurs préfèrent une fourchette afin qu'ils sachent clairement quelles devraient être leurs limites inférieure et supérieure pour les enchères.
  5. Prendre des mesures en fonction de l'évaluation arrivée : Enfin, l'analyste doit donner une recommandation d'achat, de vente ou de conservation basée sur le prix actuel du marché et ce que l'analyse montre est la valeur intrinsèque de l'entreprise.

Le processus de valorisation des actions est donc long, subjectif et difficile à appréhender. Cependant, pour ceux qui maîtrisent cet art, les récompenses sont énormes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

serrurier Paris Article précédent Comment choisir un serrurier fiable à Paris
perte d'un animal de compagnie Article suivant Faire face à la perte d'un animal de compagnie