Pourquoi les gens offrent-ils des cadeaux à Noël?

Comme de nombreuses traditions populaires de Noël, les gens échangent des cadeaux depuis très longtemps. Même si les tendances et les goûts en matière de cadeaux peuvent changer, le geste d'acquérir, de préparer et de donner quelque chose de valeur aux amis et à la famille est quelque chose qui a été honoré par les gens du monde entier pour célébrer la période des fêtes pendant des milliers d'années.

Aujourd'hui, se donner des cadeaux fait partie intégrante du jour de Noël, de nombreuses familles consacrant beaucoup de temps à la coutume. Pour les enfants, et certains adultes aussi, la chance d'obtenir des cadeaux est souvent le point culminant de la saison des fêtes.

L'offre de cadeaux est un événement si largement célébré dans le monde occidental que d'énormes industries se sont développées autour de lui - des milliards de livres, d'euros et de dollars sont dépensés chaque année pour créer, commercialiser et distribuer des produits que les gens peuvent acheter les uns pour les autres.

Il est important, cependant, de savoir exactement comment cette tradition séculaire a commencé et ce qu'elle représente, ne serait-ce que pour ne pas perdre de vue ce que nos cadeaux signifient vraiment pendant cette période mouvementée de l'année.

histoire des cadeaux de Noël

D'où vient la tradition des cadeaux de Noël ?

Offrir des cadeaux à Noël est une tradition chrétienne largement pratiquée dans le monde. Cependant, la pratique n'est pas quelque chose qui est exclusif au christianisme, car plusieurs autres religions marquent la fin de l'année avec une coutume similaire, comme la fête juive des lumières de Hanoukka ou la célébration hindoue de Pancha Ganapati en l'honneur du Seigneur Ganesha.

Aux chrétiens, les cadeaux offerts à Noël symbolisent les hommages rendus à l'enfant Jésus par les Rois Mages après sa naissance lors de l'histoire de la Nativité. Le Nouveau Testament de la Bible décrit les trois mages - Melchior, Caspar et Balthazar - se rendant sur le lieu de la naissance de Jésus en suivant une étoile et, à leur arrivée, en lui présentant des cadeaux en or, en encens et en myrrhe.

Cependant, la tradition des cadeaux s'est étendue bien avant la fondation du christianisme, avec des racines dans les festivals des anciens Romains - en particulier le festival des Saturnales, où des remerciements ont été rendus à la générosité fournie par le dieu agricole Saturne. Les festivités ont eu lieu du 17 au 23 décembre et ont été célébrées par un sacrifice et un banquet public, suivis par des cadeaux privés, des fêtes continues et une atmosphère sauvage où les positions sociales ont été supprimées. Au cours de cette fête, les esclaves seraient considérés comme l'égal de leurs maîtres et la liberté d'expression a été adoptée.

Le jour où les cadeaux ont été échangés était connu sous le nom de Sigillaria et a eu lieu le 19 décembre. Les cadeaux de valeur étant en contradiction avec l'esprit de la saison, les Romains ont échangé des objets plus modestes, tels que des bougies, des figurines saisonnières et des «cadeaux bâillonnés», conçus pour amuser ou terrifier les autres invités. L'étiquette dictait que plus le cadeau était bas, plus le lien d'amitié qu'il était censé représenter était fort. Certains patrons ont souvent donné une gratification connue sous le nom de «sigillarcium» à leurs clients ou employés afin de les aider à acheter leurs cadeaux.

Contrairement à la plupart des festivals les plus cultes organisés dans l'Empire romain, les Saturnales étaient largement célébrées dans tous les territoires de Rome à la fin de l'année civile. Comme il s'agissait d'un festival très apprécié en raison de son atmosphère insouciante, de ses généreux cadeaux et de ses divertissements somptueux, les gens étaient moins enclins à renoncer à ses traditions populaires. Cela a rendu la tâche beaucoup plus difficile à gérer lorsque le statu quo religieux a changé dans l'Empire.

Quand la tradition chrétienne des cadeaux de Noël a-t-elle commencé ?

La conversion de l'empereur Constantin au christianisme en 312 après JC a marqué le début de la fin des célébrations païennes dans l'Empire, mais les premiers chefs religieux ne pouvaient pas simplement interdire les Saturnales populaires, car il y aurait une réaction violente. Il existe une théorie selon laquelle ils ont utilisé de nombreux traits du festival lors de l'établissement de Noël, une fête rivale qui prendrait la place des Saturnales, mais commémorerait une occasion chrétienne: la naissance de Jésus. L'échange de cadeaux était probablement l'une des traditions transmises de l'ancien au nouveau.

La vieille coutume païenne du don a été rationalisée dans le christianisme en attachant de fortes associations avec les dons des mages à Jésus, et a également probablement été influencée par la vie de Nikolaos de Myra, un saint du 4ème siècle qui était célèbre pour son goût du don. cadeaux de personnes. Lorsqu'il était vénéré en tant que saint, il est devenu plus largement connu sous le nom de Saint-Nicolas, ce qui est reconnaissable comme l'origine du nom de «Père Noël».

La gentillesse et la générosité de Nikolaos se sont incarnées dans le caractère de Saint-Nicolas qui est honoré dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans les régions d'Europe, où la fête de Saint-Nicolas est largement célébrée le 6 décembre. Connue sous le nom de Sinterklaas en néerlandais et de Père Noël en France, cette figure a joué un rôle important dans le folklore européen des fêtes depuis l'époque médiévale, évoluant vers le donateur annuel qui est censé apporter aux enfants leurs cadeaux.

Au fil du temps, la propagation du christianisme s'est poursuivie au fur et à mesure que les routes commerciales étaient établies et que de nouveaux territoires étaient convertis à la religion. Cela signifiait que de plus en plus de gens ont été initiés aux merveilles de la célébration du cadeau qui a marqué la fin de l'année et à tout ce qu'elle représentait. En Angleterre, le peuple anglo-saxon a été converti au christianisme par des missionnaires issus à la fois de la tradition celtique d'Irlande et de la tradition romaine du cœur de l'ancien empire romain. Ce ne fut pas une période facile, car chaque volet de la religion entrait souvent en conflit les uns avec les autres. En plus de cela, il y avait la menace supplémentaire des pillards païens vikings des pays nordiques. Le résultat final était une série de royaumes chrétiens qui se sont familiarisés avec les valeurs de longue date du début de Noël, y compris l'acte de faire des cadeaux.

Un petit groupe de personnes de ces îles a fini par mettre les voiles au-dessus de l'océan Atlantique pour l'Amérique en 1610, à la recherche d'un nouvel endroit pour pratiquer librement leur branche du christianisme. Ces gens étaient connus sous le nom de pèlerins et ils ont fondé la première colonie chrétienne en Amérique du Nord.

Le Nouveau Monde n'était pas seulement admiré par les pèlerins, cependant, et ils furent bientôt rejoints par milliers par les puritains, qui étaient des adeptes d'un christianisme strict qui rejetait toute croyance catholique romaine. Ils ont vu une grande partie de la grandeur cérémonielle du catholicisme être en contradiction avec ce que la religion représentait, préférant un style de vie plus simple et plus discipliné. Ils ont vu des festivals comme Noël comme faisant partie de cet excès et l'ont carrément interdit. Il y a quelques histoires de personnes non puritaines se réjouissant de Noël et sévèrement réprimandées par les dirigeants de la communauté.

En 1776, 75% des habitants de la Nouvelle-Angleterre étaient de confession puritaine, et cette domination de la région signifiait que Noël restait interdit pendant longtemps. En fait, ce n'est qu'en 1870, lorsque Noël est devenu un jour férié fédéral, que l'attitude pragmatique à l'égard de la période des fêtes s'est relâchée.

Cadeaux de Noël au 20e Siècle

Aux États-Unis, au XXe siècle, Noël est devenu un phénomène. Le boom du rêve américain et les temps de prospérité économique après la Seconde Guerre mondiale ont alimenté toute une industrie pendant les vacances. Avec la séparation de l'Église et de l'État du pays inscrite dans la constitution établie après la Déclaration d'indépendance, les habitants du pays ont pu prendre la décision de célébrer la fête avec ou sans les attributs religieux historiquement associés à Noël. Bien que les principes chrétiens derrière la période festive n'aient pas été oubliés, les aspects matériels, tels que la décoration de la maison, l'achat de cadeaux et la préparation des repas, ont été soulignés comme la meilleure façon de profiter de cette célébration laïque. Après la répression de Noël par les valeurs puritaines,

La figure du Père Noël est un bon exemple de quelque chose qui a une signification à la fois laïque et religieuse. Il est basé sur le Saint Nicolas européen, qui à son tour est inspiré par le saint religieux. Le personnage était si populaire qu'il a ensuite été adopté par les traditions laïques de Noël qui ont grandi pour dominer les États-Unis, en tant que donneur de cadeaux aux enfants dans les médias, et sur des publicités et des cartes, peut-être plus mémorable dans Coca-Cola's 'Holidays are campagne publicitaire à venir. Le potentiel commercial de la période festive a été identifié et capitalisé par le secteur de la vente au détail, qui l'a commercialisé auprès du public, créant ainsi l'industrie saisonnière moderne de Noël qui s'est développée autour de la tradition des cadeaux du Père Noël.

Avec la mondialisation de la fin du 20e siècle, le Père Noël laïc des États-Unis et ses cadeaux ont pris racine dans de nombreuses sociétés qui auparavant n'avaient pas considéré le 25 décembre comme un événement commercial. Il est courant de voir l'histoire du Père Noël et l'échange de cadeaux dans les pays où le christianisme est une religion mineure ou inexistante. Par exemple, au Japon, un pays où moins de 1% de la population s'identifie comme chrétienne, les gens marquent Noël comme une fête purement commerciale, où se donner des cadeaux est célébré sans aucune référence à la religion.

Cadeaux de Noël aujourd'hui: Tendances et faits sur les achats

D'après un sondage récent nous sommes maintenant à un stade où la personne moyenne achètera non seulement deux ou trois cadeaux pour ses amis et parents les plus proches, mais en moyenne, selon le même sondage, achètera 14,8 cadeaux pour 8,3 personnes, ce qui montre simplement que les gens apprécient maintenant d'échanger des cadeaux avec un cercle social élargi composé de membres de la famille, d'amis, de collègues et plus encore.

Les achats en ligne ont un rôle important à jouer dans les achats de Noël, la méthode la plus éprouvée de shopping dans la rue principale jouant un rôle de plus en plus restreint. La même recherche a révélé que moins d'une personne sur sept ferait ses recherches et ses achats en magasin. Avant qu'Internet ne fasse son apparition, se rendre dans un centre-ville en mission pour acheter des cadeaux de Noël était un événement annuel, et les gens devaient se procurer tous leurs cadeaux lors de ces voyages ou faire face à d'autres expéditions à une date ultérieure.

L'échange de cadeaux lors des célébrations de Noël d'aujourd'hui a lieu dans un melting-pot de traditions religieuses et séculières. De nombreuses familles dans le monde occidental profitent de la saison des fêtes sans trop de référence aux croyances chrétiennes, tandis que d'un autre côté, certaines assisteront aux services religieux et décoreront leur maison avec une crèche. Il y a beaucoup de diversité dans la façon dont Noël est observé, mais le rituel du cadeau fait partie des traditions qui sont presque universellement pratiquées.

Le goût des cadeaux a également changé considérablement au cours de l'évolution de Noël. En repensant aux valeurs des Romains, où l'idée était d'acheter des cadeaux plus simples pour vos amis les plus proches, le contraire semble être vrai maintenant, avec des cadeaux plus grands et plus somptueux réservés aux personnes qui nous tiennent le plus à cœur. C'est pourquoi il est assez courant de faire les cadeaux les plus chers aux proches des personnes, comme les partenaires et les enfants.

Même si Noël a évolué au fil des milliers d'années qu'il a été célébré, l'échange de cadeaux est l'une des traditions qui est restée constante. La commercialisation des fêtes de fin d'année fait l'objet de nombreuses critiques, notamment les valeurs consuméristes qui se sont attachées à la fête à travers l'achat et l'offre de cadeaux. Beaucoup pensent que ces valeurs ont tendance à obscurcir la vraie signification de Noël.

Cependant, il est important de considérer que la raison pour laquelle les gens échangent des cadeaux est principalement de montrer leur affection et leur appréciation pour les autres, ce qui est une qualité louable. Depuis l'époque des Saturnales jusqu'à nos jours, offrir des cadeaux a été un acte de gentillesse envers les autres, quelque chose qui sera probablement célébré longtemps dans le futur.

Si vous recherchez les cadeaux de Noël parfaits pour votre bien-aimé ou vos amis et parents, sur notre site Web vendre ses cadeaux, nous avons trouvé de nombreux produits de qualité pour vous. Choisissez parmi toute une gamme d'options de cadeaux fantastiques, telles que des fleurs , des chocolats , des paniers garnis , du parfum , du vin et bien plus encore. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

expert SEO France Article précédent Questions à se poser avant d'engager un expert en référencement
importance du SEO Article suivant Justice League ou l'importance du SEO pour bien figurer dans le SERP de Google