Actualité Vie Quotidienne

Faire la bise ou ne pas faire la bise?  Les coutumes pour saluer dans le monde

Des baisers et poignées de main aux frottements du nez, nous expliquons les coutumes de salutation à travers le monde pour vous aider à éviter les faux pas dans votre nouveau pays d'origine.

Embrasser ou ne pas embrasser - telle est la question. Si vous avez déjà été confronté à ce dilemme lorsque vous déménagez dans un nouveau pays et rencontrez de nouvelles personnes, vous n'êtes pas seul. Chaque culture du monde a ses propres coutumes de salutation; selon l'occasion et l'endroit où vous vous trouvez, cela peut prendre la forme d'un câlin, d'une poignée de main, d'un arc, d'un frottement du nez, d'un baiser sur la joue - ou même les lèvres.

Apprendre à accueillir les gens est souvent l'une des premières leçons sur lesquelles les expatriés tombent lorsqu'ils s'adaptent à une nouvelle culture . Donc, pour vous éviter la confusion - et peut-être l'embarras de tout faux pas social - nous examinons les façons intéressantes dont les gens se saluent à travers le monde.

Faire la bise ou ne pas faire la bise

Un bise (ou deux) sur la joue

S'embrasser sur la joue est une étiquette de salutation courante dans de nombreuses cultures, en particulier en Europe et en Amérique latine. Cependant, chaque pays a sa propre façon de le faire. Les gens au Mexique et en Colombie, par exemple, pensent qu'un seul baiser suffit. En Italie, en Hongrie et au Brésil, en revanche, un baiser sur chaque joue est préférable. Et si vous vous trouvez en Équateur, vous remarquerez peut-être que les femmes sont accueillies par un seul baiser, et uniquement sur leur joue droite.

En parlant des dames, lorsque vous saluez une femme dans des pays comme la Pologne, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie, un baiser sur la main est considéré comme la solution idéale. Cela n'est pas seulement perçu comme une expression d'affection, mais aussi de respect - et ils disent que la romance est morte.

Trois bises est le nombre magique

Dans de nombreux pays européens comme les Pays-Bas, la Suisse, le Monténégro, la Macédoine et la Slovénie, il est de coutume que les gens se saluent en s'embrassant les joues trois fois en alternance, en commençant par la droite.

Pendant ce temps, la France a sa propre vision intéressante du baiser. Bien sûr, nous savons tous que le pays est célèbre pour son baiser français passionné et romantique. Mais lorsqu'ils rencontrent et saluent leurs proches, le nombre de smooches qu'ils donnent dépend de l'endroit où ils vivent.

En Provence, par exemple, les locaux aiment échanger trois baisers sur la joue. Mais aventurez-vous jusqu'à Nantes et vous constaterez qu'ils vont plus loin et en donnent quatre. De tels signes d'affection signifient qu'il faut souvent beaucoup de temps pour quitter une fête - surtout lorsqu'il y a une liste d'invités considérable!

Le baiser aérien

Dans certaines cultures, s'embrasser sur les lèvres est considéré comme un geste romantique, mais ce n'est pas toujours le cas. En Afrique du Sud et en Australie, par exemple, s'embrasser rapidement sur les lèvres avec la bouche fermée est simplement l'une des coutumes de salutation courantes, en particulier dans les zones rurales

Le baiser aérien est également un moyen courant de se saluer dans le pays Down Under. Cette forme de salutation n'implique pas de contact réel et consiste davantage à faire un geste de baiser en l'air tout en se brossant les joues ou lors d'un quasi-accident.

Les gens en Belgique - même les hommes - sont également enclins à s'embrasser dans l'air, ce qui est également courant dans certaines régions d'Italie (à l'exception du nord) parmi des personnes qui se connaissent très bien. En Espagne, les habitants de l'air s'embrassent deux fois, en commençant par la joue droite. Les hommes, par contre, préfèrent se serrer la main.

Le « baiser esquimau »

Maintenant c'est mignon. Le «baiser esquimau», comme l'appelaient affectueusement les premiers explorateurs de l'Arctique, fait référence à la tradition inuite consistant à presser son nez contre le nez, la joue ou le front de l'autre personne.

La raison de cette salutation intime est due au fait que les Inuits - les peuples indigènes du nord de l'Arctique - ont souvent peu d'exposés sauf leur nez et leurs yeux lorsqu'ils se rencontrent à l'extérieur. Cette tradition est également largement pratiquée parmi les nomades mongols du désert de Gobi, la tribu maorie de Nouvelle-Zélande et certaines cultures d'Asie du Sud-Est. Ceux-ci incluent les Cambodgiens, les Thaïlandais, les Vietnamiens, les Bengalis, les Laotiens, le Timor, le Sabu et les Ibans.

Fait intéressant, les membres des tribus arabes utilisent également le baiser du nez comme salutation traditionnelle parmi les membres de la même tribu. Et à Oman, il n'est pas rare que les hommes s'embrassent sur le nez après une poignée de main. Dans les pays arabes, les hommes embrassant des hommes sont en fait une pratique courante; il est d'usage de faire un câlin, suivi d'un baiser sur la joue ou le front. Dans ces cultures, cependant, les gens évitent d'embrasser une personne du sexe opposé, à moins qu'ils ne soient un ami proche ou un parent.

Alternatives aux bises pour dire bonjour

La pratique de s'embrasser n'est pas courante dans certaines cultures du monde. Cela est particulièrement vrai des pays asiatiques comme l'Inde et la Chine, où les gens y voient une expression sexuelle.

En Inde, les gens froncent les sourcils en s'embrassant en public. Au lieu de cela, ils se saluent avec namaste; ils placent leurs deux paumes ensemble devant leur poitrine et inclinent la tête en prononçant le mot «namaste». Les habitants saluent tout le monde de cette manière; ces plus jeunes et plus âgés qu'eux, ainsi que des amis et même des étrangers. En sanskrit, le mot est divisé en deux parties, namah (s'incliner) et te (vous), et se traduit par «je m'incline devant vous». Le mot namaha peut également être interprété littéralement comme na ma (pas le mien), qui porte la signification spirituelle de nier ou de réduire son ego en présence d'un autre.

De même, au Japon, les hommes et les femmes se saluent en s'inclinant; il s'agit d'une étiquette de salutation préférée à une poignée de main ou un câlin décontracté. Pendant ce temps, la plupart des tribus africaines témoignent du respect à leur chef en embrassant le sol où il a marché, au lieu d'établir un contact physique. Et en Allemagne, les gens ont tendance à éviter complètement de s'embrasser; ils préfèrent se serrer la main s'ils ne se connaissent pas ou s'étreindre s'ils sont amis.

La règle du non-baiser

Dans certains endroits, en particulier au Moyen-Orient, il est interdit aux hommes et aux femmes de s'embrasser en public; cet acte peut entraîner des sanctions sévères. À Dubaï, par exemple, des expatriés ont été poursuivis pour des manifestations publiques d'affection. L'un des cas les plus largement signalés concernait deux Britanniques, Charlotte Adams et Ayman Najafi, qui ont été emprisonnés pendant un mois après qu'une femme émiratie se soit plainte de s'être embrassés en public.

De même, au Qatar, les manifestations publiques d'affection avec le sexe opposé peuvent vous causer des ennuis. Les baisers et les câlins en public, que ce soit avec votre mari ou non, peuvent toujours être offensants. Un baiser sur la joue ou se tenir la main de votre mari est cependant acceptable. Les lois en Égypte sont également strictes; la police peut vous infliger une amende ou vous emprisonner si elle vous voit vous embrasser dans la rue ou si elle reçoit des plaintes des habitants. Seules les personnes du même sexe peuvent se saluer en s'embrassant trois fois sur les joues.

Bien que ce ne soit pas illégal, les habitants de certaines régions du Vietnam considèrent que montrer de l'affection en public est un tabou. Cela est particulièrement vrai en dehors des principales villes de Hanoi et Saigon. Les gens en Indonésie et en Thaïlande froncent généralement les sourcils à ce sujet; leurs croyances conservatrices signifient que s'embrasser en public est un non-non majeur. Cependant, se tenir la main devient de plus en plus acceptable dans les régions cosmopolites comme Bangkok.

Lois extrêmes aux États-Unis

Certains États américains ont des lois plutôt intrigantes en matière de baisers. Par exemple, il est illégal pour un mari d'embrasser sa femme dimanche à Hartford, Connecticut. Il est également illégal dans l'Indiana qu'un homme avec une moustache «embrasse habituellement des êtres humains». Pendant ce temps, à Cedar Rapids, Iowa, c'est un crime d'embrasser un inconnu. De manière générale, les hommes aux États-Unis se serrent la main tandis que les femmes se saluent par un baiser sur une ou les deux joues. Ils pourraient aussi embrasser s'ils connaissent bien la personne.

Dans cet esprit, il est toujours avantageux de faire vos recherches sur un pays avant de voyager ou de vous y installer. De cette façon, vous pouvez vous assurer que vous respectez les coutumes locales de salutation et vous évitez les méfaits.

Mais si vous vous trouvez en Ecosse pendant le réveillon du Nouvel An, n'hésitez pas à vous laisser aller. Car dans ce joyeux pays de kilts et de cornemuses, il est de coutume de baiser tout le monde dans la pièce quand l'horloge sonne à minuit. Tu as été prévenu!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *